Projet Écrit / Mieux Agir

1.1 S’insérer dans le modèle Réponse à l’intervention (RàI)

 

 

Source : Bissonnette, S. (2013). Le modèle RAI. Repéré à http://edu1014.teluq.ca/mes-actions/modele-rai/

Les pratiques pédagogiques reconnues comme étant prometteuses par la recherche sont la pierre angulaire du modèle de réponse à l’intervention (RàI); modèle par ailleurs prôné par le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES). Ce modèle propose trois paliers d’intervention permettant d’adapter les actions aux besoins individuels des élèves. Un enseignement efficace réalisé en salle de classe (palier 1) est considéré comme pouvant répondre aux besoins d’apprentissage de 80 à 85% des élèves.

Il est reconnu dans les écrits scientifiques que des pratiques enseignantes axées sur le langage favorisent les apprentissages des élèves en compréhension de lecture. Étant donné leur orientation, celles-ci permettent du même coup de repérer rapidement les élèves dont les habiletés langagières sont plus fragiles et qui sont à risque de difficultés (afin de les diriger vers des interventions de palier 2 ou 3). Afin que les actions pédagogiques atteignent leur plein potentiel auprès des élèves en salle de classe (palier 1), il importe que l’enseignante ou l’enseignant ait un certain niveau de connaissances tant sur les habiletés langagières à proprement parler que sur les pratiques qui les soutiennent. La communauté de pratique s’avère un excellent moyen de développer ce bassin de connaissances tout en permettant de bonifier les pratiques mises en place auprès des élèves (pour plus d’informations, il est possible de consulter le Guide thème 6 - modèle de réponse à l'intervention).


Ressources à consulter pour avoir plus d’information sur le modèle RàI :

- RàI (informations générales) : http://edu1014.teluq.ca/mes-actions/modele-rai/

- Site de référence (anglais) : www.rtinetwork.org


 

1.2 Utiliser la communauté de pratique

Qu’est-ce que la communauté de pratique (CoP) ?

Afin de mieux soutenir et dépister les élèves à risque en salle de classe (palier 1 du modèle RAI), des actions peuvent être mises en place sur le terrain pour nourrir la qualité des enseignements qui leur sont prodigués. La communauté de pratique (CoP) est un moyen concret pouvant être préconisé par les milieux afin de guider l’action des équipes-écoles vers le développement et la mise en place de pratiques enseignantes qui sont optimales.

Selon CEFRIO (2005), la communauté de pratique fait référence à « des groupes de personnes qui se rassemblent afin de partager et d’apprendre les uns des autres, face à face ou virtuellement. Ils sont tenus ensemble par un intérêt commun dans un champ de savoir et sont conduits par un désir et un besoin de partager des problèmes, des expériences, des modèles, des outils et les meilleures pratiques. » (p.21) La CoP est donc un regroupement vivant, utilisant le potentiel de chacun de ses membres pour se développer. Les principales étapes de mise en œuvre d’une CoP sont :

- L’élaboration

- La mise en place ou l’animation

- L’évaluation

La section Réaliser l’action abordera chacune de ces étapes pour mieux vous accompagner dans l’action.


Ressources à consulter pour avoir plus d’information sur la Cop :

- Guide de mise en place et d'animation des communautés de pratique intentionnelles 


1.3 S’inspirer de projets de recherche : Enseignement, lecture/écriture et langage

Dans le cadre de la recherche-action ÉCRIT (St-Pierre, Desmarais, Hamel, Laferrière et St-Pierre, 2014-2018), la mise en place d’une communauté web s’est avérée un moyen gagnant pour soutenir des enseignantes dans leurs pratiques pédagogiques en compréhension de lecture (CL). Les objectifs du projet concernaient 1) les besoins des enseignantes et enseignants sur le plan des connaissances et des pratiques quant aux habiletés langagières dans l’enseignement de la CL, 2) le contenu et la structuration d’une Communauté de Pratique (CoP) portant exclusivement sur ce thème, 3) son actualisation et 4) ses impacts sur le développement professionnel des enseignantes et enseignants de même que sur les apprentissages des élèves. Les entrevues individuelles menées auprès des enseignantes ayant participé au projet ont permis de soulever plusieurs retombées importantes sur le plan de leur développement professionnel.


Au terme de la CoP de la recherche-action (St-Pierre et al., 2017), les enseignantes ont estimé :

  • Avoir développé des connaissances (p.ex. types d’inférences, éléments clés pour l’enseignement des inférences) et des stratégies permettant de mieux enseigner les habiletés inférentielles, dont la réalisation d’activités à l’oral;
  •  Être plus compétents sur le plan des savoirs, particulièrement sur le plan du savoir-faire (p.ex. transposition à d’autres matières scolaires);
  •  Avoir pris conscience de leur propre comportement et de l’effet de leur enseignement portant sur les inférences sur les élèves.

Ainsi, il s’avère qu’une CoP comme ÉCRIT est un mécanisme de développement professionnel qui permet aux enseignantes et enseignants d’acquérir et de s’approprier des connaissances théoriques de base et plus expertes sur le rôle du langage dans la compréhension de lecture, et ce, de façon à les intégrer dans la mise en œuvre d’activités ciblées avec leurs élèves. Ceci les amène à développer leur pratique et leur sentiment de compétence par la réflexion et l’observation, via l’échange entre pairs et la rétroaction.

Par ailleurs, des pistes de solutions ont été proposées et des moyens ont été développés dans le cadre et à la suite du projet de recherche « Morphologie et orthographe » (St-Pierre & Laferrière, 2014). Ceux-ci visent à outiller les intervenants scolaires pour soutenir de façon optimale le développement de la conscience morphologique chez les élèves, et ce, tant lors de l’enseignement de l’orthographe que dans les interventions professionnelles. Il est possible d’utiliser ces moyens dans le cadre d’un mécanisme de formation continue portant sur l’orthographe qui est soutenu et soutenant, tel que la communauté de pratique. 

Pour en apprendre davantage sur la recherche-action ÉCRIT et le projet d’intervention «Morphologie et orthographe», voir les rapports de recherche disponibles en ligne, en cliquant sur les liens ci-dessous.


Ressources à consulter pour avoir plus d’information sur les projets de recherche: 

Projet ÉCRIT de St-Pierre et al. (2017):

- Résumé du rapport de recherche

- Rapport de recherche complet 

Projet d'intervention en morphologie de St-Pierre et al. (2014) :

- Résumé du rapport de recherche

- Rapport de recherche complet


 

Auteures: Marie-Catherine St-Pierre, Marie-Claude Morency-Carrier et Cassandra Girard (2019)