Participation à la gouvernance

Les récents travaux qui étudient la gouvernance reconnaissent les influences de la mondialisation, de la popularité des valeurs néolibérales et de l’essor des technosciences sur la gestion du système d’éducation. Une des principales est la valorisation sociétale d’une philosophie de la performance et des résultats (Allaire, 2018; Bencze et al., 2016, 2018; Bernatchez, 20162018; Larouche et al., 2014). Dès lors, l’ensemble des contributions de ce niveau de participation offrent un espace de réflexion qui apporte plusieurs clés de compréhension de la bonne gouvernance scolaire.

Les clés de compréhension se situent dans divers contextes, ce qui n'est pas sans faire ressortir la complexité de la gouvernance. Les chercheur·e·s du Réseau étudient la gestion des politiques provinciales de l’éducation (Anne et Birch, 2018; Bigras et al. 2019), les processus de régionalisation des politiques contre le décrochage scolaire (Bernatchez, 2018; Berthet et Bourdon, 2019), des cas concrets locaux comme l’approche de formation de la Halte-garderie du cœur (Gagnon et al., 2017), le bon aménagement d’une cour d’école (Bernatchez, 2016), l’expérimentation des maternelles 4 ans (April et al., 2018) et les projets éducatifs collaboratifs de l’École Secondaire des Grandes-Marées (Amboulé Abath et al., 2017). Dans une perspective plus curriculaire, d’autres contributions examinent des programmes (Barma, 2018; Lemieux et al., 20172019Martineau et Buysse, 2016; Roy et al., 2016) et les transitions préscolaire-primaire (Duval et al., sous presse; Jolicoeur et al., 2019; Lehrer et al., 2017; Myre-Bisaillon et Torterat, sous presse), primaire-secondaire, secondaire-collégial (Corriveau et al., 2019; Longo et Bourdon, 2016), collégial-universitaire, école-travail (Ntebutse, 2016). Du reste, la plupart des travaux qui s’inscrivent dans le niveau de participation de la gouvernance soulèvent un défi : la gestion des établissements d’éducation en est le principal (Baribeau, 2020; Barma et al., 2020; Bernatchez, 20182019a,b; Bigras et al., 2019; Cantin et al., 2017a,b; Demers et al., 2019; Gagnon et al., 2017; Lapointe et al., 2016; Larouche et al., 2016a,b; Lévesque et al., 2019; Paquelin, 2018; Rivard et al., 2016Savard et al., 2017).

Pour accéder à l'ensemble des co-chercheur·e·s dont les travaux se rattachent à ce niveau de participation, cliquez sur ce lien.

Pour voir les publications concernant la participation à la gouverne, veuillez vous rendre à ce lien

Panels en réseau Série 2: leadership, membership et scholarship - résumé et bande annonce

Le 26 novembre 2020 a eu lieu la sixième séance de la deuxième série des Panels en réseau sur les inégalités/iniquités éducatives au temps de la Covid-19. Les panélistes invité·e·s Abdoulaye Anne (chercheur, Université́ Laval), Jean Bernatchez (chercheur, UQAR), Laurie Couture (enseignante et rédactrice pour École branchée), Véronique Hivon (Députée de la circonscription de Joliette et porte-parole du PQ en matière Éducation, de Famille, de Justice et de Relations Québec-Canada) et Carl Ouellet (président de l’Association québécoise du personnel de direction des écoles) ont parlé de leadership, membership et scholarship. Plus précisément, ils et elles ont dialogué sur la prise de décision en mode partagé devant l’incertitude: ses exigences et ses bénéfices.

Un article du RIRE concernant la première série des Panels en réseau du PÉRISCOPE qui a porté sur les inégalités et les iniquités au temps de la Covid-19

Notre partenaire RIRE viens de publier l'article Panels en réseau. Au cours de cette activité réalisée en juin 2020, divers acteurs du milieu scolaire québécois ont discuté sur les inégalités et les iniquités observables pendant et après le confinement.

Panel six sur les inégalités/iniquités de participation en classe et à la maison au temps de la Covid-19 : Balises ou Valises ?

Le 30 juin 2020 s’est déroulé le sixième des Panels en réseau portant sur les inégalités/iniquités de participation au temps de la Covid-19, croissantes ou émergentes, notamment quant aux décisions prises au Québec pour assurer la continuité de l’éducation formelle. Ainsi, les chercheur·e·s Claudia Corriveau (ULaval), Doris Jeannotte (UQAM), Olivier Lemieux (UQAR) et Catherine Larouche (UQAC) sont invité·e·s à en discuter. 

Pour la mise à l’échelle des innovations éducatives avec William (Bill) Penuel


 


Le 21 février 2018


C’est dans le cadre d’un échange des membres du CRIRES avec William (Bill) Penuel de l’Université du Colorado au sujet du Design-Based Implementation Research (DBIR) que s’est présentée une opportunité de dialoguer sur la question de la pérennité des innovations dans le secteur éducatif ainsi que de leur déploiement ou mise à l’échelle. 


 


 


Une culture émergente préoccupante en matière de relations école - famille


Le 19 février 2018


L'article du Devoir du 17 janvier 2018, accessible sous ce lien, attire l'attention sur les parents-roi. Voici un extrait des propos de la collègue Rollande Deslandes dans cet article: «Le parent et l'enseignant ne sont tout simplement pas au même diapason», poursuit-elle. «L'enseignant a deux clients: l'élève et son groupe. Le parent, lui, n'a que son enfant, et, de plus en plus, cet enfant est devenu un véritable projet de vie. Il n'y en a qu'un seul, et il est au centre de contextes de plus en plus exigeants, où les deux parents travaillent.»


Mémoire du CRIRES sur le projet d'institut national d'excellence en éducation

Le 17 novembre 2017


Est-ce d’ailleurs une question d’accès, nous en doutons fortement. N’est-ce pas plutôt une question de contrôle ou, du moins, de désir d’uniformisation? Si c’était le cas, vouloir resserrer le contrôle sur les directions d’établissement et les enseignant-e-s ainsi que sur les fonctions d’enseignement et de recherche universitaires va à l’encontre de certaines caractéristiques observées au 21e siècle. Le mémoire est accessible en suivant ce lien.


Pour une standardisation de la pédagogie au Québec


Le 13 novembre 2017


Le point de vue du professeur Frédéric Saussez. Son texte, paru dans Le Devoir, est accessible en suivant ce lien.


Wenger-Trayner : les données probantes et la participation dans les communautés

Dans le cadre de l'échange en français entre Étienne Wenger-Trayner et des praticien·ne·s intéressé·e·s à la mise en place et au fonctionnement de communautés de pratique à Québec en septembre dernier, la question de la place devant être accordée à la recherche et aux données probantes a également été abordée.