Thérèse Laferrière au colloque PÉRISCOPE 2020 (vidéo)


Le 5 mai 2020, au cours du premier symposium interactif du colloque PÉRISCOPE, S’engager dans ses apprentissages, c’est prendre des décisions, Mme Thérèse Laferrière, professeure à l’Université Laval, a participé à la présentation La dimension ‘’agentique ‘’ de l’engagement en classe, une dimension négligée ? Voici le résumé et la vidéo de la présentation. 

Résumé 

Le réseau PÉRISCOPE a fait de l'engagement de l’élève, lequel fait référence autant à l’individu qu’à son environnement social, un construit de première importance en matière de PRS. Défini comme de l'énergie en action (Ainley, 2012 ; Skinner & Pitzer, 2012) ou de l’effort scolaire (Pianta, Hamre & Allen, 2012), l’engagement est un processus dynamique, social et synergique (Lawson & Lawson, 2013). Il est associé à la réussite scolaire (IES, 2011; National Research Council & Institute of Medicine, 2004) : par exemple, les adolescent·e·s avec un faible niveau d'engagement sont plus susceptibles d’adopter des comportements à risque, d’abandonner l'école (Christenson, Reschly & Wylie, 2012; Lawson & Lawson, 2013). Toutefois, c’est un construit qui se redéfinit selon les contextes nous enseignent les perspectives socioculturelles sur la participation (Wang & Eccles, 2013).

 

Vidéo 

 

Pour accéder au document de la présentation, cliquez sur ce lien